Note du test 8/10En conclusion :

Northgard est un réel plaisir à jouer si bien sûr vous êtes fans du genre stratégie en temps réel. La prise en main est instantanée avec des interfaces super bien adaptées à notre chère PS4 et la maniabilité n’a absolument pas à rougir par rapport à la version PC. Techniquement c’est fluide, très rapide dans les chargements et les graphismes cartoonesques dans une ambiance Vikings sont une franche réussite. Shiro Games nous propose un jeu complet qui mise surtout sur la gestion des ressources avec comme particularité la gestion pendant la saison hivernale, une petite touche de réalisme qui nécessite de bien penser ses stocks et de maîtriser sa consommation. On regrette juste l’aspect militaire qui est fortement en retrait avec très peu d’unités et il va sans dire qu’on aurait aimé un peu plus de diversité sur ce point. Northgard est clairement un RTS à posséder sur Playstation 4… En route pour les terres isolées et froides de Northgard !

Les plus

Mythologie Viking
L’ambiance
Les graphismes
Les mécaniques de gameplay
La gestion des ressources
La campagne solo et les différents modes
L’interface super bien pensée à la manette

Les moins

L’aspect militaire pas suffisamment développé
Une certaine répétitivité (un peu normal pour le genre malgré tout)
La bande son un peu trop répétitive (et du coup lassante)

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Northgard
    Développeur : Shiro Games
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 11 octobre 2019
    Trophées : Oui
    Support


    Test Northgard

    Publié le lundi 11 novembre 2019 à 20h10 par Fourcherman - 482 / 0
    Partager sur |

    Les Bordelais de Shiro Games délaissent le genre Action-RPG (Evoland) et nous proposent de découvrir leur jeu de stratégie en temps réel sur Playstation 4. Disponible sur Steam depuis 2018, Northgard a su trouver son public et on peut dire que c’est bien mérité. Espérons juste que cette adaptation PS4 plaira au plus grand nombre également.

     

    Sur les terres de Northgard


    L’action de Northgard prend place dans l’univers mythologique Viking et se découvre dans un premier temps (si le cœur vous en dit) avec sa campagne solo « mode histoire ». Celle-ci commence avec Rig dont le père a été assassiné et qui par conséquent se lancera dans une quête de vengeance dans des terres inexplorées. Cette campagne se veut fondamentale puisqu’elle permet de s’accoutumer aux différentes mécaniques de gameplay. Evidemment la difficulté des missions monte crescendo et certaines se verront bien corsées.
    Le jeu se joue à la façon d’un 4X, terme raccourci emprunté à l’anglais désignant : « eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate ».
    Le mode campagne de Northgard est l’une des nombreuses choses à faire dans le jeu mais nous retrouvons aussi un mode Solo (bac à sable) qui permet de créer sa propre partie avec différents paramètres : mode de jeu (Northgard ou Ragnarök), hostilité du monde, type de la carte, taille de la carte, couleur du clan, le nombre d’adversaires (IA).
    Un mode multijoueur en ligne permet de se mesurer à des joueurs sans doute moins prévisibles que des IA. Les parties se créent de la même manière que pour le mode solo avec les différents paramètres. Northgard dispose également de différentes conditions de victoire : domination, sagesse, renommée, commerce.

    Responsive image
    Northgard arrive enfin sur Playstation !

    Winter is coming


    Nos petits amis Vikings, aussi musclés soient-ils, auront fort à faire pour tout d’abord survivre puis prendre le dessus sur les différentes factions. Une partie de Northgard démarre toujours avec un camp sommaire, un chef de clan et quelques petites mains prêtent à tout faire pour se développer. Il faudra tout d’abord récolter de la nourriture et du bois, deux éléments essentiels pour espérer nourrir les troupes, construire les bâtiments et se chauffer une fois l’hiver venu. Et c’est cette notion de saisons qui est très importante dans le jeu de Shiro Games: vous dispatchez vos unités aux diverses tâches de récolte. Les mineurs sont aussi de la partie pour collecter pierre et fer et des indicateurs sont présents à côté des ressources pour connaître le rendement, à surveiller de près puisqu’une fois l’hiver venu vos indicateurs de nourriture et de bois s’effondrent brutalement: il faudra donc anticiper cette saison hivernale pour avoir du stock, d’où l’importance de maîtriser ses dépenses à chaque instant.
    Chaque bâtiment peut en général accueillir deux travailleurs, voire trois, et être amélioré pour augmenter ses fonctions. Pour la nourriture par exemple, vos unités pourront devenir pêcheur, chasseur, fermier (selon le type de faction choisie) ou tout simplement s'attribueront la tâche de récolteur à peine sortie de la maison commune, le point central, soumise à un autre indicateur très important: la joie. En effet il faudra que vos Vikings se sentent bien pour donner le meilleur d’eux-mêmes. La joie s'acquiert de différentes manières: avec des lieux de loisirs (comme par exemple des brasseries), avec la conquête de certaines zones de la carte ou encore avec des compétences débloquées. Le bonheur donne aussi le rythme pour la production de nouvelles unités dans la maison commune: plus il y a de joie et plus de nouvelles unités rejoindront rapidement votre camp. Et plus vous avez d’unités et plus vous pourrez produire, vous étendre et ainsi de suite...
    Si vraiment le moral est bas dans votre clan, vous aurez la possibilité de déclencher un banquet (moyennant une certaine quantité de nourriture), ce qui booste tous vos indicateurs et pourra bien souvent vous sauver la mise.
    Autre point très important dans le jeu: le bâtiment des éclaireurs, indispensable pour découvrir les différentes zones de la carte. Celles-ci sont découvertes par un éclaireur et doivent être conquises, moyennant baston si loups, ours ou autres créatures peuplent la zone, puis moyennant finance et c’est pour la plupart des clans la nourriture qui fait monnaie d’échange.
    La gestion ne s’arrête pas là, Northgard propose aussi de développer le commerce avec des routes commerciales (maritimes via les ports ou terrestres via les marchés) pour récolter des Krowns (l’argent du jeu), de la renommée.
    Évidemment l’aspect militaire est présent dans le jeu mais reste tout de même très limité, trois bâtiments étant disponibles pour convertir vos unités en guerrier viking. Vous ne pourrez pas constituer une armée de centaines de soldats, nous ne sommes pas dans un AOE ou un Starcraft, cela dit le tout reste cohérent même si nous aurions aimé un peu plus de punch sur cet aspect du jeu.
    Northgard vous réserve encore pas mal de surprises tant il y a à faire.

    Responsive image
    Winter is coming

    Dualshock 4 en mains


    L’arrivée de Northgard sur Playstation 4 était attendue. Etant moi-même joueur sur PC, j’attendais de voir comment les développeurs allaient convertir les interfaces du jeu pour une utilisation à la manette. Agréable surprise, ma préférence se porte sur la version PS4!
    Un hub circulaire permet de gérer les différentes actions: construire, ajouter des unités à un bâtiment ou l’améliorer… Le tout est super pratique et la prise en main est quasiment instantanée. Chapeau ! Pour le coup c’est le peu d’unités à gérer dans Northgard qui fait qu’il est assez aisé de suivre notre petit monde s’affairer. Les unités militaires se gèrent avec la gâchette R2, rien de plus simple.
    On apprécie aussi les temps de chargement quasi inexistants. Le tout est fluide, aucun ralentissement à signaler et le jeu propose des graphismes cartoons magnifiques. La musique, cependant, reste vraiment très répétitive et peut être un peu agaçante sur de longues parties.
    Techniquement le jeu de Shiro Games n’a pas à rougir par rapport à la version PC, c’est un vrai régal.

    Responsive image
    Le menu de sélection super bien pensé

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test Northgard - 4 minutes de lecture