• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Wolfenstein : The New Order
    Editeur : Bethesda Softworks
    Développeur : Machine Games
    Genre : FPS
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 20 mai 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 1 Trophée Argent 15 Trophée Bronze 34 | Trophée Secret 8
    51 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test Wolfenstein : The New Order

    Publié le dimanche 25 mai 2014 à 19h46 par Fourcherman - 3133
    Partager sur |

     

    Machine Games et Bethesda Softworks ressortent la licence Wolfenstein, vieille de plus de 20 ans, et rendue célèbre avec Wolfenstein 3D développé par id Software. Le joueur incarnait Blazkowicz, soldat allié qui a été fait prisonnier par les nazis. En 2014, Machine Games fait le choix de faire renaître Blazkowicz avec comme objectif simple, dégommer du nazi !

    Les Nazis prennent le pouvoir dans Wolfenstein !

    Scénario classique mais maîtrisé

    Machine Games a fait le pari de nous sortir un FPS qui tire son inspiration de la seconde guerre mondiale. Une période qui a été un peu laissée de côté depuis quelques années, tant elle avait été trop exploitée par les Medal of Honor, Call of Duty et j’en passe. FPS … seconde guerre mondiale … beaucoup diront que c’est du déjà-vu. Et bien ce n’est pas exact car le scénario de The New Order est un peu plus pointu que ça. Certes, vous incarnerez un héros (Blazkowicz) qui ne demande qu’une chose : anéantir du "fritz". Cependant, l’action se passe après la fin de la guerre (1946) mais avec une belle uchronie (réécriture de l’histoire). En effet, les Allemands sont sur le point de faire tomber l’Europe avec une technologie très avancée dont l’origine plutôt étrange reste à découvrir.

    C’est donc en 1946 que le prologue de Wolfenstein The New Order prend place, Blazkowicz (vous) se fait laminer par les troupes Allemandes, se fait faire prisonnier dans un asile et se voit nourrir à la petite cuillère pendant 14 ans par un médecin Polonais … Vous l’aurez compris, l’action commence donc maintenant, en 1960, où notre héros (aucunement affaibli par 14 ans de détention et de dopage) va mettre fin à sa captivité et botter du nazi ! Et il y aura fort à faire, l’Europe, l’Amérique et l’Asie sont sous l’emprise Allemande. Vous allez rejoindre la résistance et tenter de mettre fin à cette domination !

    Notre héros aura fort à faire pour éliminer les occupants

    Ambiance et clichés à la pelle !

    Wolfenstein ne cache clairement pas son objectif qui est de fournir un FPS plutôt « old-school » et ultra violent ! L’équipe de Machine Games s’est engouffrée dans un tas de clichés mais en les utilisant avec subtilité et humour. En effet, dans Wolfenstein The New Order, vous allez vous fritter à des nazis pervers, cruels, dépourvus de toute conscience qui n’ont qu’une envie, torturer et charcuter tout ennemi. Notre héros Blazkowicz n’échappe pas non plus aux stéréotypes, une grosse brute qui aime descendre du nazi autant que les enfants aiment déguster un paquet de bonbons. Tout au long de cette aventure « boucherie », vous allez affronter un tas d’ennemis tous aussi fous les uns que les autres : des docteurs complètement cinglés, des boss charismatiques, des soldats en armure « next-gen », des méchas, des chiens mécaniques … le tout sur fond de manipulation génétique, tortures et toutes sévices chères à l’ordre nazi ! Sans oublier la petite dose de croix gammées pour colorer le tout.

    Tous ces clichés sont appuyés par une bande son moderne qui colle parfaitement à cette ambiance. En somme c’est bourrin, mais terriblement efficace.

     

     

    Approche « subtile » ou approche « brutale » !

    Wolfenstein The New Order vous propose de parcourir 16 niveaux en apparence plutôt ouverts mais qui finalement sont scriptés à la sauce FPS : je dégomme, je progresse, je défonce, j'accomplis la mission avec une petite variante qui consiste à sortir des sentiers battus afin de récupérer munitions et autres collectibles.

    Malgré cette progression propre aux FPS bourrins, Wolfenstein se démarque un peu en proposant deux approches, la plus classique où le joueur dézingue sans réfléchir au risque d’alerter les régiments ennemis plutôt mécontents ou à contrario, il est possible d’opter pour une approche plus subtile, l’infiltration. Bien sûr, nous ne sommes pas dans Thief ou encore Dishonored, « la douceur » n’est pas applicable à tout moment, certaines phases ne passeront qu’avec panache. A vous de choisir votre style tout en sachant que le jeu reste orienté action !

    Cependant, votre façon de jouer vous donnera accès à certains atouts (furtivité, tactique, attaque, démolition) : augmentation des munitions, course silencieuse, puissance de feu, résistance, endurance, indicateur de position des gradés nazis … Tout cela donne matière à s’amuser même si ça ne change pas réellement l’objectif du jeu …

    Nous parlions plus haut des ennemis (timbrés) que Blazkowicz rencontrera tout au long de ses missions, il y aura donc des boss dopés à la croix gammée, des docteurs complètement barrés, des soldats bien carrossés, des chiens robots ou encore des méchas … Mais avec quoi notre héros a-t-il le droit de faire “mu-muse” pour s’opposer à la folie Hitlérienne ? Le classique couteau pour commencer qui forcément reste très utile pour les approches furtives, les armes de points, les mitrailleuses, le shotgun, le lance-roquettes mais aussi des armes laser plus futuristes assez jubilatoires !

    Les villes modernes au style Allemand, superbe !

    Que vaut Wolfenstein The New Order  techniquement ?

    Jusque là tout va bien, on a un FPS qui tient carrément la route avec une histoire sympa, des ennemis charismatiques et de quoi renvoyer ces foutus nazis chez eux. Maintenant, parlons un peu de l’aspect technique du jeu (version testée sur PS4). Graphiquement, le tout est plutôt correct avec tout de même quelques problèmes de textures pas toujours superbes et un peu d’aliasing. Mais ceci ne perturbe en rien le plaisir du jeu, d’autant plus que les environnements modernes remodelés selon le style nazi aident à l’immersion dans l’histoire. On est juste un peu plus regardant avec la next-gen et on aurait pu espérer un petit mieux au niveau des graphismes.

    Le point plutôt gênant qui pourrait légèrement altérer le plaisir de jeu est l’IA des ennemis, ceux-ci ne reflètent pas l’intelligence justement. Ils ont plutôt tendance à rester à découvert et à attendre que notre héros les refroidisse. Leur champ de vision est très limité ce qui vous donne en infiltration tout loisir de les découper au couteau plus ou moins facilement (selon le niveau de difficulté choisi bien évidemment).

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Wolfenstein The New Order rempli ses objectifs de FPS bourrin en y ajoutant un peu de subtilité avec une approche furtive (si celle-ci vous tente), le tout avec un scénario plaisant qui réécrit l’histoire. Les développeurs de Machine Games exploitent très bien tous les clichés nazis avec parfois même un soupçon d’humour. L’ambiance sonore qui colle parfaitement au jeu ajoute un énorme plus à l’immersion dans ce monde ravagé par la fureur Hitlérienne ! Certains diront qu’il reste trop classique et que le mode multijoueurs manque cruellement mais son mode solo (15 à 20H) procure déjà de très bonnes sensations. Le gros point négatif de ce Wolfenstein cru 2014 peut être l’intelligence artificielle qui, bien souvent, peine à convaincre. En tout cas, si les FPS bien foutus, ambiance seconde guerre mondiale, vous manquent, ce jeu vous est vivement recommandé.

    Les plus

    l’histoire de la seconde guerre mondiale réécrite
    l’ambiance du jeu
    la bande son
    les stéréotypes très bien maîtrisés
    une bonne durée de vie
    intensif
    FPS gras mais l’option furtivité existe

    Les moins

    l’IA un peu à la ramasse
    quelques problèmes dans les graphismes
    pour certains un mode multijoueurs

    En résumé


    Wolfenstein : The New Order par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles