• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor
    Editeur : Warner Interactive
    Developpeur : Monolith Productions
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 03 octobre 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 1 Trophée Argent 14 Trophée Bronze 36 | Trophée Secret 0
    52 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor

    Publié le vendredi 10 octobre 2014 à 15h21 par Fourcherman - 2887
    Partager sur |

     

    Une nouvelle fois, l’inégalable oeuvre littéraire de John Ronald Reuel Tolkien est portée en jeu vidéo, et ce sont les développeurs de Monolith Productions qui s’y collent après avoir sorti Gardiens de la Terre du Milieu. L’Ombre du Mordor débarque donc sur PS4 et nous fait oublier les trop nombreux jeux moyens sortis depuis 10 ans sur l’univers de Tolkien.

    Talion et Celebrimdor ne font qu'un

    Le maître des Ténèbres est de retour

    L’Ombre du Mordor est un jeu d’action-aventure en monde ouvert qui tire ses inspirations des plus grands dans le domaine, Assassin’s Creed, Red Dead Redemption, GTA
    S’attaquer au très vaste univers de Tolkien n’est pas une tâche aisée, et beaucoup de studio de développement en ont fait les frais avec des productions de bien piètres qualités par rapport à la richesse des histoires que recèlent les livres de Tolkien. Les développeurs ont choisi de situer l’action entres les évènements du Hobbit et ceux du Seigneur des Anneaux, soit en plein Troisième âge, période où Sauron fait son grand retour en Mordor, après plus de 3000 ans et laissé pour mort par la dernière Alliance des Elfes et des Hommes.

    Vous incarnez Talion, un rôdeur, protecteur de la Porte Noire qui a perdu toute sa famille (et même sa propre vie), massacrée par les sbires de Sauron. Talion est ramené à la vie par un mystérieux Esprit de vengeance, Celebrimdor, autrefois un elfe, désormais spectre, qui lui aussi avait été égorgé par les serviteurs du Seigneur des Ténèbres. Cette alliance bénéfique permettra à Talion, déjà doué pour les acrobaties et le combat de mener à bien sa vengeance tout en aidant Celebrimdor à retrouver tous ses souvenirs, autrefois grand forgeron des anneaux de pouvoir…

    C’est ici donc que l’aventure commence avec un joli pitch d’accroche dans un Mordor sombre et infesté par le mal.

    Un excellent système de combat sanglant

    Bienvenue au Mordor

    Talion évolue donc dans un monde ouvert, pour tout le monde le genre est bien connue. Une carte vous permet de choisir vos quêtes principales ou annexes, de choisir vos cibles. A l’image d’Assassin’s Creed, Talion devra grimper en haut des tours de forges afin de dévoiler les différentes zones. Ces tours serviront aussi de point de réapparition ou de point de déplacement rapide, ici pas besoin d’un tas de paille pour descendre, Talion ne souffre pas de vertige et grâce à son hôte spectrale il peut tout simplement sauter et atterrir tranquillement sur ses deux jambes, il est bon d’être accompagné d’un spectre/elfe.

    Si le titre ne propose "que" 20 missions principales, il n’en est pas moins très complet tant les tâches annexes sont importantes, surtout pour faire évoluer le personnage qui ne fait au départ pas le poids contre certains ennemis. Au début du jeu, vous allez être tenté de foncer dans le tas, et vous comprendrez vite que certains objectifs ne sont pas à votre portée, vous allez mourir de nombreuses fois, submergés par les chefs de guerre et leurs hordes d’Orques et d’Uruks. Vous l’aurez compris L'Ombre du Mordor possède comme la plupart des jeux du genre un large arbre de compétences et d’évolutions.

    Les points de compétences, gagnés au fil de l’aventure vous permettront de débloquer vos capacités au combat, d'améliorer vos pouvoirs spectraux indispensables pour vaincre vos ennemis souvent en nombre. A cela s’ajoute des runes, récupérées après la mort de chefs de guerre, ces dernières permettent l’amélioreration vos trois armes : épées, arc et dague. Ces runes offrent des bonus très utiles. Une fois Talion boosté, vous n’hésiterez plus trop à vous lancer dans la meute tant votre puissance sera élevée. La montée progressive de l’expérience de Talion est vraiment bien faite et nous pousse à aller vers les quêtes annexes pour y collecter les différents objets laissés par les développeurs.

     

     

    Le système Nemesis

    Depuis les premières images du jeu, Warner a mis fortement en avant le système Nemesis qui permet aux ennemis d’avoir leur propre personnalité, d’être tous différents, d’avoir leur propre style de prédilections. Ce système Nemesis s’applique au grand nombre de chefs de guerre que vous aurez à rencontrer sur les terres désolées du Mordor. La première rencontre avec l’un d’eux ne vous apprendra pas grand chose hormis son joli nom ou son style. Si cette rencontre se transforme en défaite, l’ennemi va monter en puissance et vous n’allez pas aimer ça car nos vilains bestiaux peuvent devenir redoudable, d’autant plus que si vous croisez de nouveau son chemin, il ne manquera pas de vous rappeler que la dernière fois vous avez fini à terre. C’est pour cela que les développeurs ont ajouté un élément essentiel à cette traque à l’Uruk. En effet des renseignements peuvent être trouvés, sur les gardes ou tout simplement sur une table, un tonneau ... nous apprennant à utiliser les forces et surtout les faiblesses de vos adversaires pour les tourner à votre avantage. Vous apprendrez par exemple qu’un chef peut être tué furtivement, tandis qu’un autre redoute plus que tous les Caragors (équivalents des Wargs) … Autant d’informations qui peuvent vous faire changer votre approche. Le système Nemesis apporte un réel plus au jeu et donne vraiment envie d’en découdre avec tous ces chefs de guerre, plus moche les uns que les autres !

    Les pouvoirs vous seront très utiles en Mordor

    Le sang coule sur la Terre du Milieu

    Ce qui fait aussi la force de l’Ombre du Mordor est son gameplay et plus particulièrement son système de combats qui donne vraiment une sensation de puissance. Les techniques d’armes, d’esquives, d’attaques spectrales proposent à Talion des dizaines de possibilité et notamment des dizaines de façon d’en finir avec un ennemi. Jamais décapiter, démembrer de l’orque n’aura été aussi jouissif ! C’est violent, gore et ça colle parfaitement à l’ambiance. De plus les ennemis ne sont pas de vulgaires pions à attendre leur tour pour venir au contact, ils vous empêchent bien souvent d’asséner le coup fatale à un ennemi déjà affaibli, pour cela il faudra utiliser les esquives et les parades indispensables à votre survie. Le tout est vraiment dynamique, les combos s'enchaînent !

    Parlons un peu de l’aspect esthétique du titre de Monolith Productions et de son ambiance sonore. Dès le lancement du jeu, dès les chargements on sent l’immersion dans le monde de Tolkien, ne serait ce qu’avec la voix off bien connue de Galadriel (Cate Blanchett) ou encore la voix de Gollum (“mon précieuuuuuxxx”...).
    Graphiquement, le jeu est vraiment digne d’un jeu next-gen, il est joli, ne souffre pas de réel ralentissements même quand des nuées d’ennemis s’abattent sur vous, le tout est vraiment très soigné, les animations sont fluides, les lumières/ombres magnifiques. A noter que les graphistes de Monolith ont fortement été influencés par Peter Jackson et son studio Weta Workshop.

    La seule ombre (sans jeu de mots) au tableau est que l’open world semble toujours le même, les décors sont répétitifs, ruines et prairies. Certes nous évoluons dans le Mordor mais du coup on a l’impression de toujours être au même endroit, on aurait aussi aimé voir un peu plus de faunes. En espérant qu’une suite vienne parfaire le tout en exploitant encore plus le système Nemesis et en proposant plus de variété de paysages si riches dans la grande bibliographie de Tolkien.

    Gameplay Officiel - Guide pour le Mordor

     

    Note du test 8.5/10En conclusion :

    Monolith Productions et Warner nous livrent vraiment un jeu digne de l’oeuvre inégalable de Tolkien. Certains trouveront à redire sur la répétitivité du titre ou encore des décors un peu pauvres mais la réalisation du jeu est exemplaire et tire profit d’inspiration des plus grands jeux au monde ouvert. Les combats, la puissance de Talion, le système Nemesis, la traque des chefs de guerre sont des points terriblement addictifs. Sans parler de la bande son qui nous replonge dans les films de Peter Jackson. Un voyage en Mordor sur PS4 à ne pas manquer, que vous soyez fans ou non de l’immense univers créé par J.R.R. Tolkien. On attend avec impatience une suite qui nous emmènera encore plus loin sur les Terres du Milieu.

    Les plus

    L’univers de Tolkien pour une fois correctement porté dans un jeu vidéo
    La progression de Talion est excellente
    Les différentes approches possible, furtivité / action / possession
    La mise en scène est top
    Le système Nemesis
    Les voix bien connues des films

    Les moins

    Peut paraître répétitif si le joueur ne varie pas ses approches
    Un Mordor un peu vide avec des décors très répétitifs
    Parfois trop difficile et à l’inverse trop facile

    En résumé


    La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor par Rating: 8.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles