• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Yooka-Laylee
    Editeur : Team 17
    Développeur : Playtonic Games
    Genre : Plates-formes
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 11 avril 2017
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 39,99€
    Support


    Test Yooka-Laylee

    Publié le mercredi 10 mai 2017 à 09h35 par Fourcherman - 2377
    Partager sur |

     

    Il y a bientôt 20 ans Banjo et Kazooie se montraient sur Nintendo 64, nés des petites mains talentueuses du studio Rare Software (Donkey Kong Country, Golden Eye). Aujourd’hui quelques anciens du studio avec les anglais de Playtonic nous ramènent dans une aventure haute en couleurs avec Yooka-Laylee, au programme : plateforme 3D, humour et duo de héros.

    Le retour du platformer 3D

    Nostalgie quand tu nous tiens

    Yooka-Laylee est parti d’un projet Kickstarter et se donnait comme orientation de redorer le blason des platformers 3d qui ont fleuri à la fin des années 90 avec un gameplay fidèle à Banjo-Kazooie mais pas seulement. L’inspiration se trouve aussi ailleurs, on pense aussi à des licences phares comme Crash Bandicoot (qui fera son grand retour fin juin sur PS4) , Spyro, Rayman ou encore notre bon vieux plombier Mario. Les développeurs de Playtonic Games devaient relever le défi, sur le papier qui paraît simple puisque le but était de retrouver les sensations d’antan, mais finalement est ce qu’en 2017, le genre et le gameplay de 1998 suffiront-ils pour faire de Yooka-Laylee de nouveaux héros inoubliables ?

    La recherche des Pagies

    Un nouveau duo

    Les développeurs mettent en scènes deux nouveaux héros, tout d’abord Yooka qui est un lézard, meilleur ami de Laylee, une chauve-souris violette. Un binôme assez étonnant mais qui colle bien au genre. Ceux-ci seront amenés à rencontrer un large panel de personnages atypiques comme le serpent Trowzer (vendeur de techniques) et surtout le grand méchant du jeu Capital B qui ressemble à un mélange d’une guêpe et de Gru de « Moi, Moche et Méchant », celui-ci accompagné de son canard le Dr Quack. Clairement le character design du jeu pourra en rebuter plus d’un mais plaira aux plus jeunes. Dans tous les cas Playtonic reste dans le thème annoncé à l’origine du projet.

    Parlons aussi de l’objectif notre lézard et notre chauve-souris, Capital B et Dr Quack ont la bonne idée d’aspirer tous les livres du monde afin de trouver celui qui renferme les Pagies (des pages qui renferment des pouvoirs pouvant changer la face de la planète), votre but est de retrouver les 145 pages pour contrer les projets de Capital B. Une histoire de bien contre le mal comme on les aime, simple et efficace pour le genre.

     

    Un peu de neuf dans un concept qui a fait ses preuves

    Yooka-Laylee paraît être une suite à Banjo-Kazooie, on retrouve donc les mêmes mécaniques de gameplay mais surtout les mêmes voix ou plutôt les mêmes gazouillis car il n’y a pas de voix à proprement dit, et il faut dire que cette façon de faire n’est plus vraiment de notre époque, à mon sens c’est un gros point négatif qui rend longues les scènes de dialogue du jeu. Dommage car les développeurs tentent l’humour et l’autodérision à de nombreuses reprises et c’est plutôt réussi. On aurait aimé de vraies voix. Heureusement la bande son rattrape un peu se manque de voix et s’intègre parfaitement au jeu.

    Graphiquement le titre dispose de couleurs chatoyantes qui plairont aux enfants et d’un level design façon monde ouvert plutôt réussi entre des plaines tropicales, des montagnes enneigées ou des marais pluvieux. Niveau gameplay, très classique : on court, on saute, on double saute, on frappe et on roule.

    Le joueur devra collecter des plumes dispersées dans les cinq mondes que propose le jeu, celles-ci permettent d’acheter, à notre fameux serpent Trowzer, des techniques indispensables pour explorer tous les recoins de chaque univers.

    Moi, moche et méchant

    Si le titre est réussi et accessible à tous au niveau de son gameplay, il compte pourtant un gros point négatif qui pourrait rebuter bon nombre de joueurs, à force de vouloir trop coller à son modèle de 1998, les développeurs ont oublié que 20 ans de jeux vidéo ont apporté des innovations majeures notamment la mini-carte ! Et oui, il impossible de savoir parfois où mener nos deux personnages, il faut explorer, revenir sur ses pas pour découvrir les différents défis que propose Yooka-Laylee et surtout mémoriser le chemin parcourir pour revenir au PNJ précédemment rencontré. Il faudra aussi se souvenir de ce qui a été déjà exploré pour ne pas trop tourner en rond lors de notre recherche de Pagies.

    L’aventure propose un défi conséquent avec les 145 Pagies à collecter ou encore les 1000 plumes et autres à récupérer. Ils s’ajoutent en plus toutes les missions et défis réparties dans les 5 mondes, des boss, des quiz … Bref il y a de quoi faire et une bonne vingtaine d’heures pour boucler le jeu ne seront pas de trop.

    Trailer de lancement
    Note du test 7/10En conclusion :

    Playtonic Games tente un grand retour du platformer-3d avec Yooka-Laylee et le fait plutôt bien. On retrouve un duo de héros, des méchants au style bien particulier, de l’humour et de l’autodérision le tout dans des environnements colorés et bien sur un gameplay accessible à tous. Mais Yooka-Laylee joue peut être trop sur l’esprit nostalgie en oubliant que le jeu vidéo à apporter des choses maintenant indispensables en 20 ans, notamment une mini-carte pour se diriger et pointer ses objectifs. Les gargouillis qui remplacent les voix peuvent agacer aussi même si on comprend que les développeurs ont voulu se rapprocher au plu près de Banjo-Kazooie. Yooka-Laylee n’est pas exempt de défauts mais propose une belle aventure, plaisante à jouer.

    Les plus

    Un gameplay simple et efficace
    Cinq mondes très vastes et colorés
    La bande son
    L’humour

    Les moins

    Les chargements
    Les gargouillis
    Une mini-map ?
    Problème de caméra


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles