• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • vita

    Run Like Hell!
    Editeur : Sony Online Entertainment
    Développeur : Mass Creation
    Genre : Action | Course
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 17 septembre 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 0 Trophée Or 2 Trophée Argent 1 Trophée Bronze 6 | Trophée Secret 0
    9 trophées au total

    Prix de lancement : 3,99€
    Support


    Test Run Like Hell!

    Publié le mercredi 17 septembre 2014 à 11h30 par Fourcherman - 1912
    Partager sur |

     

    Run Like Hell! est un running-game déjà sorti sur iOS en 2012. Aujourd’hui, le studio Polonais Mass Creation porte le jeu sur la console portable de Sony, la PlayStation Vita. Faut-il se laisser tenter ou fuir comme dans le jeu… ? Réponse dans le test de PSMag.

    Le mode histoire est entrecoupé par de belles cinématiques

    Cours Forest, cours !!!

    Run Like Hell! fait parti des running-game. Le but, aussi simple soit-il, est donc de progresser en défilement horizontal de gauche à droite tout en évitant les différents obstacles jonchés sur votre chemin afin de ne pas finir en repas pour les cannibales. En effet, le personnage, un chasseur de trésors que vous incarnez dans Run Like Hell!, se retrouve sur une île où il ne semble pas faire bon vivre.

    Tout au long de vos courses à la survie, vous aurez la possibilité de récupérer des power-ups dont deux d’entres eux, le brouillard et la foudre, permettent de ralentir la horde de cinglés qui vous pourchasse. Le personnage pourra aussi récupérer des doses d’adrénaline bien utile pour distancer ses poursuivants surtout suite à une petite erreur. Car oui, il faudra minutieusement calculer vos sauts ou glissades pour éviter de perdre du temps, diminuer votre score ou plus radical, finir sur le feu.

    Sauter, glisser, sauter, glisser ...

     

     

     

    Plutôt complet

    Run Like Hell! propose un mode histoire dans lequel le joueur parcours l’île dans une trentaine de niveaux avec des paysages changeants et une difficulté croissante. Vous viendrez à bout de ce mode en 2 petites heures et notre chasseur de trésors retrouvera son bateau, ouf. Le mode histoire est entrecoupé de petites cinématiques qui mettent généralement en avant votre progression et ce qui vous attend … La plupart des niveaux se base sur un gameplay simple, on saute, on glisse pour éviter, cependant quelques niveaux spéciaux cassent un peu le rythme même si notre personnage cours encore. En effet, vous devrez être précis pour positionner un curseur dans une jauge de balancement avec les touches L et R.

    Le mode Arcade permet de revisiter les différentes zones du mode histoire mais s’oriente plutôt vers la collecte de pièces, utiles pour débloquer les contenus du jeu comme des skins de personnages ou encore des doses d’adrénaline. A noter que ces pièces peuvent être achetées sur le PSN, encore des achats intégrés !

    Elle n'a pas l'air gentille celle là ...
     

    Le titre dispose aussi d’un mode multijoueurs plutôt sympa pour prolonger l’expérience du jeu. Un mode 4 joueurs qui vous opposent à 3 concurrents, un mode versus et un mode tournoi à élimination directe à 8 joueurs (1vs1 sur une course). La partie tournoi coûte des pièces tandis que les deux autres modes multijoueurs vous en rapporteront. Bien souvent dans ce genre de « petit jeu » il est souvent difficile de trouver d’autres joueurs en ligne connectés au même moment, mais les développeurs ont ajouté des bots si jamais le temps de recherche devenait trop long. L’idée est sympathique pour ne pas mettre de côté de suite le jeu.

    Parlons de l’aspect technique. Si le gameplay est des plus simple et ne tire pas vraiment profit des capacités de la VITA, la partie graphisme dessinée à la main colle parfaitement au thème (un peu comme dans Draw Slasher du même studio), le tout est coloré et très stylé. Ce n’est pas un jeu next-gen mais c’est joli avec des cannibales très stéréotypés bien décidés à vous croquer !

    Trailer de lancement

     

    Note du test 6/10En conclusion :

    Run Like Hell ! est un bon running-game sans pour autant renouveler le genre. Néanmoins, il est très complet, notamment avec son mode en ligne, et offre un style graphique très agréable qui colle parfaitement au titre. C’est un jeu qui vient du monde Smartphone et est donc réservé à de courtes sessions de jeu. Il saura sans doute trouver son public nomade avec la PlayStation Vita.

    Les plus

    Des graphismes colorés dessinés à la main
    Bonne durée de vie avec les différents modes de jeu
    Les bots pour le mode multi pour compléter les parties

    Les moins

    Histoire simpliste (normal pour un running-game)
    Achats intégrés
    Réservé à des sessions courtes de jeux

    En résumé


    Run Like Hell! par Rating: 6 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles