Note du test 8.5/10En conclusion :

Les Canadiens de Metalhead accomplissent une nouvelle fois l’exploit de proposer un jeu au look marqué, sans l’appui d’aucune licence ou de la MLB mais qui propose une expérience variée allant de l’arcade à la simulation pure. Le système EGO toujours présent, les traits des joueurs, le mode Franchise et l’amélioration de la gestion des joueurs sur le terrain viennent étoffer cette nouvelle édition qui est une alternative plus attrayante que jamais au mastodonte MLB.

Les plus

Le système EGO encore et toujours
Le mode Franchise costaud
Plus de contenu
Le côté cartoon

Les moins

Des menus peu clairs
Peu de stades

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps4

    Super Mega Baseball 3
    Développeur : Metalhead Software
    Genre : Sport
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 13 mai 2020
    Trophées : Oui
    Support


    Test Super Mega Baseball 3

    Publié le vendredi 29 mai 2020 à 10h21 par ReleaseForBurial
    Partager sur

    Quand j’étais plus jeune, c’est-à-dire il n’y a pas si longtemps que ça à l’échelle de l’humanité, j’étais un des rares kids de mon collège puis de mon lycée à vouloir jouer au Baseball. On avait l’équipement et tout hein! Mais la religion c’était le football et il n’était pas question de jouer avec des bouts de bois et des petites balles blanches… Bon ok, je comprends à vos yeux roulant vers le ciel que Papy ReleaseForBurial vous saoule avec ses histoires datant du siècle dernier! Alors plongeons directement dans le vif du sujet, à savoir le test de Super Mega Baseball 3 des Canadiens de Metalhead. Voilà 2 ans déjà que le studio Metalhead Software nous a livré son précédent Super Mega Baseball 2 qui a marqué une évolution impressionnante avec son prédécesseur livré en 2015. Alors qu’en est-il de cette nouvelle mouture?

     

    Ca cartoon!!!


    Tout d’abord, Super Mega Baseball 3 revêt le même uniforme (jersey j’ai envie de dire) qu’en 2018. Son menu sobre pourrait laisser croire le contraire mais force est de constater et cela n’est pas pour nous déplaire: le jeu garde sa direction artistique axée cartoon avec ses couleurs vives, les logos d’équipes délirants et le chara design caricatural.

    Pour faire un rapide état des lieux sur ce contenu graphique, on peut noter le travail fait sur les stades beaucoup plus détaillés désormais, et le travail sur les ambiances est admirable que ce soit de jour ou de nuit. Il n’y a malheureusement pas grand chose à dire sur le contenu graphique du jeu au final, le jeu se montrant agréable à regarder mais n’ayant le soutien d’aucune marque, ligue ou équipe à la différence d’un MLB The Show, on fera vite le tour, les upgrades graphiques se faisant discrètes et jouant sur la finesse de telles ou telles textures ou animations.

    Le customiser de logo est toujours de la partie et cette année, il est également possible de créer physiquement son personnage de toute part.

    Responsive image

    Super Mega Baseball 2.5 ?


    Après ce constat sur l’évolution discrète de cet épisode, qu’en est-il du reste ?

    Les principales nouveautés sont elles aussi peu nombreuses mais il faut avouer que Metalhead a bien suivi les avis de la communauté et a fait un travail en conséquence.

    Une grosse nouveauté est la possibilité de gérer séparément les joueurs de champ et avec beaucoup plus de finesse. Formation défensive sur le terrain, choisir le joueur de champ que l’on souhaite utiliser, le faire sauter ou plonger, cela n’a pas l’air comme ça mais c’est un des petits plus qui font plaisir pour l’expérience de jeu.

    Et autre nouveauté de cette édition, ce sont les traits qu’acquièrent les joueurs suivant leurs performances. Ces traits (performances accrues ou points faibles) peuvent servir lors de la création d’un joueur une fois débloqués.

    Responsive image

    Ego- centré


    On retrouve le système Ego qui permet toujours autant de flexibilité dans l’approche de la difficulté.

    Pour rappel, le système EGO est paramétrable sur une échelle de 1 à 100, allant de facile à Pro donc. L’approche du jeu peut se faire de façon totalement différente suivant son envie, que ce soit un match rapide et véritable festival de Home Run ou bien un match contre une I.A. particulièrement retors nécessitant d'avoir de sacrés réflexes.

    Comme dans le précédent Super Mega Baseball, il est possible de jouer en local ou en ligne avec d’autres personnes de niveaux totalement opposés, le jeu adaptant le jeu en conséquence.
    L’avantage de l’EGO est cette souplesse qui permet au joueur le plus novice d'évoluer graduellement sans le côté plus rigide et parfois très punitif d’un MLB.
    Côté sensation, certaines sont très proches et même aussi bonnes que la simulation officielle y compris en terme de plaisir.

    Responsive image

    Ma team mon combat


    Ce qui manquait le plus au précédent épisode était un mode Franchise et là-dessus encore les fans ont été écoutés.

    Le mode permet de tout gérer afin de tracer sa route jusqu’au titre. Une fois l’équipe choisie, on l'amènera jusqu’à la consécration à travers plusieurs saisons totalement personnalisables : nombre de matchs joués, de manches, possibilité de simuler des rencontres (pratique lorsque certaines équipes se montrent particulièrement difficile à passer), composition de l’équipe, tout y passe.

    Ce mode montre l’importance de l’implantation de statistiques plus poussées et l’évolution des joueurs de toute l’équipe suivant leur performance, leur forme etc… Car les joueurs vont prendre de la confiance, améliorer leurs compétences et également se fatiguer. Il faut savoir faire les choix au bon moment, quand les laisser au repos ou les transférer afin de garder une équipe fraîche et dynamique tout du long.

    Réussite donc que ce mode Franchise qui tient en haleine jusqu’à la fin.

    Les autres modes présents sont classiques, comme les matchs rapides ou encore le mode saison ou Élimination.

    Responsive image




    Test Super Mega Baseball 3 - 4 minutes de lecture