Heavy Rain

 

Quantic Dream a fait couler beaucoup d’encre depuis sa création, abordant le jeu vidéo comme un média servant à raconter des histoires parfois difficiles et torturées et proposant des gameplays innovant.

Alors que récemment, le studio nous faisait une nouvelle démonstration technique avec la bande annonce de Detroit : Become Human, Quantic Dream ressort ses deux derniers jeux en date, histoire de revivre ou de découvrir ces deux histoires passionnantes.

Petit lifting pour cette version PS4

Sous une pluie battante

Petit rappel : sorti fin 2010 sur PlayStation 3, Heavy Rain retrace les destins croisés de Ethan Mars, architecte et père de famille, Madison Paige, journaliste, Norman Jayden, agent du F.B.I. et Scott Shelby, détective Privé, tous les quatre impliqués dans une enquête sur un tueur en série, le tueur aux origamis.

Le jeu aborde des thèmes et des sujets très forts et inhabituels dans le jeu vidéo tels que la perte d’un enfant, la dépression, l’addiction et la mort. Le joueur vivra l’enquête à travers les quatre protagonistes et aura des choix à faire qui modifieront le déroulement du jeu.

C’est majoritairement sur ce point que les joueurs se divisent. La direction prise par David Cage et son équipe a remué pas mal de monde dans le milieu du jeu vidéo. Le fondateur de Quantic Dream a le souhait depuis le début de construire ses jeux comme une expérience cinématographique dans lequel le joueur s’implique en prenant part à l’histoire à travers les choix qui influent sur le cour de l’histoire et en proposant un gameplay non traditionnel.

 

Dans Heavy Rain, la prise en main est quelque peu déroutante. Rien que pour déplacer le personnage, il faut maintenir la touche , et on le dirige au joystick. L’interaction avec les éléments se fait avec les touches indiquées à l’écran. Les séquences de touches varient de la simple pression sur  ou  à la suite de touches à maintenir. Dans les scènes au rythme plus rapide, les traditionnels QTE prennent le pas. Toutes les touches de la manette sont mises à contributions

Aujourd’hui dans sa version remasterisée, le gameplay de Heavy Rain n’a pas changé malgré les nombreuses critiques de l’époque (notamment les déplacements avec  entre autres).

D’ailleurs, les deux seuls changements sont sur la qualité graphique du jeu et son contenu.

Heavy Rain est sorti il y a plus de 5 ans désormais et son passage à une résolution supérieure (1080p) souligne malheureusement l’âge du jeu. Les textures des peaux d’ailleurs qui régalaient l’oeil du joueur lors des chargements entre chaque chapitre, montrent ici leurs limites. En cours de jeu, par contre, la plupart des scènes restent vraiment belles, surtout les scènes de nuit ou très sombres. Les scènes plus lumineuses elles par contre, souffrent de textures lisses, voire grossières.

Les animations des personnages ont elles aussi un peu vieillie. La remasterisation du jeu n’a en rien modifié la sensation de raideur dans les mouvements des personnages et les petits décalages lorsque celui-ci interagi avec les éléments autour de lui.

L’autre changement pour cette version PS4 est sur le contenu du jeu. A l’époque, plusieurs DLC étaient prévus, mais seul un avait vu le jour. Intitulé "Le Taxidermiste", ce DLC qui nous mettait dans la peau de Madison lors d’une enquête sur un tueur particulièrement glauque ne figure pas dans l’édition PS4. Quel dommage !

Trailer de lancement