Version Éditeur

Test de The Council - Episode 4: Burning Bridges

La fin d’année 2018 a vu se terminer la série narrative du studio français Big Bad Wolf initiée en janvier de la même année.

Avec des sorties plus proches que les épisodes précédents, ces deux derniers épisodes ont beaucoup à apporter et surtout succèdent à trois épisodes de très bonne qualité.

 

Burning Bridges

Quatrième épisode de la série, Burning Bridges commence sur le cliffhanger du précédent épisode, le joueur découvrant avec Louis ce que cachait la porte une fois les énigmes permettant d’ouvrir celle-ci, résolues. La découvert du nouveau lieu se fait rapidement et on est déjà en train de courir dans les couloirs du manoir de Mortimer pour échanger avec quelques protagonistes. La première partie de ce nouveau chapitre manque cruellement de souffle, surtout en reprenant de la manière dont il le fait. On commence à connaître par coeur l’emplacement des bibelots, peintures et autres objets composant la demeure de notre hôte.

Malgré tout, on y est, les mystères se font moins épais pour certains et Louis, au cours des investigations et confrontations suivantes va mettre à profit ses talents acquis au cours de son cheminement.

Les informations obtenues sont cruciales, les confrontations tendues et même s’il y a des ratés, le jeu ne clôture pas pour autant les relations avec ces personnes que l’on pourrait froisser ou perdre.


L'aventure continue


Course vers la conclusion

Malgré le faux départ après l’ouverture de la porte, les trois actes de cet épisode s'enchaînent à une vitesse folle, la sensation de précipitation que Louis se transmettant au joueur aisément, en plus de la sensation d’euphorie que provoquent les nombreuses révélations. Peut-être d’ailleurs, ce condensé se fait-il difficile à digérer. Le jeu a plusieurs péché par son rythme inégale, mais ici, quelques espaces pour respirer et ingérer les nouvelles auraient été le bienvenu.

Louis n’aura plus de mal à utiliser ses capacités, ses connaissances et ses compétences ayant grandi. Le coût d’utilisation de ces dernières se fera moins sentir que précédemment, les recharges de miel, d’elixir d’or et autres se trouvant facilement et en plus grande quantité désormais.

Louis se verra même doté d’une nouvelle capacité à part dans la toute fin du dernier acte, demandant à convaincre lors du dernier épisode…


Toujours une ambiance très sombre

 

Visions et opinions

L’ambiance de ce nouvel épisode colle à toute la série, flirtant parfois avec le surnaturel, discrètement ou ouvertement, abordant des thèmes politiques ou religieux de manières intelligente et captivante.

Techniquement, le jeu semble perdre un peu plus en qualité, les animations des visages se faisant plus raides qu’ils ne l’étaient dans le passé, empêchant de profiter de moments relativement dramatiques avec un Louis qui reste de marbre. Textures et ombres ne font pas bon ménage, et d’autres ralentissements et raideurs sont toujours au rendez-vous.

Les doublages sont toujours convaincants malgré les problèmes de synchro labiales.


La fin approche ...