​Version Éditeur

Test de Trials Rising

La licence Trials revient cette année avec Trials Rising et c’est toujours le studio RedLynx qui s’y colle. Dix ans après Trials HD, Rising vient célébrer cette anniversaire avec brio en gardant les qualités de Trials Fusion, sorti il y a déjà presque 5 ans (le temps passe vite...), sans pour autant rester sur les acquis. Il est maintenant grand temps d’enfourcher votre bécane, d’enfiler votre casque et surtout les protections qui vont bien car Trials Rising est explosif !

“Les cascades que vous verrez dans Trials Rising ne sont pas conseillées dans la vie réelle”.

 

Plus simple mais surtout plus efficace

Dans ce nouveau Trials Rising, ce qu’on note dès le lancement de la partie, c’est une forte simplification de l’interface, des menus et surtout du système de progression qui propose de parcourir les différents continents de notre planète bleue et ses lieux emblématiques que tout le monde reconnaîtra aisément. C’est par l’Amérique du Nord que nos premiers tours de roue démarrent. Pour les habitués comme pour les novices, la prise en main est instantanée, marque de fabrique de la licence depuis maintenant 20 ans, ceci ne veut en rien dire que l’aventure sera simple. Le principe reste identique, vous devez mener votre pilote du départ jusqu’à l’arrivée sur un parcours qu’on peut juger de chaotique !
RedLynx nous propose aussi de passer quelques moments dans la Trials Academy où les différents cours (on en compte douze) se débloquent au fur et à mesure en glanant de l’expérience, on démarre l'entraînement avec des notions de base simple : accélération, freinage pour finir par des éléments de gameplay plus pointus qui seront très utiles à maîtriser pour venir à bout des niveaux les plus difficiles et croyez moi certaines pistes risquent bien de vous faire perdre pas mal de cheveux ! Dans tous les cas on comprend rapidement que foncer tête dans le guidon est rarement la meilleure solution dans un jeu de Trials.


Trials Rising est vraiment magnifique

 

Un petit tour du monde explosif et jouissif !

La communication du jeu depuis son annonce était très clairement tournée vers ce tour du monde qui s’offre aux joueurs et on peut dire que l’on comprend clairement pourquoi maintenant. Vous allez tout simplement découvrir des lieux emblématiques de notre belle planète, jungle, pyramide égyptienne, Tour Eiffel, zones de guerre et tant d’autres seront votre aire de jeu. Evidemment chaque épreuve reprend le système de médailles déjà présent sur Trials Fusion avec ses crânes en bronze, argent et or. Chaque continent se termine par une épreuve finale un peu spéciale qui nous permet de passer à un niveau de difficulté supérieur.

Les quelques 120 circuits disponibles seront rejouables à volonté une fois débloquer et souvent revisités pour ajouter encore plus de challenge, d’autant plus qu’en plus de l’or il faudra par la suite décrocher le platine voire même le diamant, bon courage aux acharnés du guidon...

Les niveaux aussi vivants qu’explosifs conservent une bonne dose d’humour fidèle à la licence et ne croyez pas être peinard une fois la ligne d’arrivée passée c’est souvent là que notre pilote a droit à son “finish him” façon Mortal Kombat !

Le jeu propose toujours son lots de défis assez fous, des courses à quatre et des minis jeux à débloquer tout au long de votre progression, cette dernière n’est pas des plus simples et pour tout débloquer il faudra dompter votre monture et les lois de la gravité à la perfection.
En plus du solo, Trials Rising permet de jouer en ligne jusqu’à 8 joueurs dans des compétitions en trois manches, cependant il n’est pour l’heure pas possible de joueur à plusieurs de chez soi en mode en ligne.
Du coup on trouvera sans doute bien plus de plaisir à jouer à 4 au fond de son canapé à la maison à défier ses proches dans un mode Party (attention le jeu donne lui même les gages : faire le ménage, aller chercher la pizza, etc …), les parties seront personnalisables, seul regret, les pistes dans ce mode sont trop classiques.
Le mode tandem quant à lui permet de piloter à deux joueurs la même moto, à vous les fou rires et engueulades. On note également que dans ce mode si l’un des deux pilotes se prend un obstacle et fini mort, l’autre joueur continue tranquillement la “balade”.


Trials Rising vous emmène vers de nombreuses destinations 

 

Une belle réussite

Vous l’aurez déjà compris ce tour du monde vous en mettra plein la vue, c’est beau, dynamique ça explose de partout. Les développeurs se font plaisir avec des niveaux au level-design hyper bien pensé où la moindre accélération trop vive peut être fatale ou encore une mauvaise inclinaison du pilote.
Au tableau des points plutôt négatif on note juste quelques baisses de framerate mais rien de bien méchant. Le tout est accompagné d’une bande son très rock qui nous pousse dans nos retranchements et ajoute la petite dose de folie !

Parlons maintenant des objets de personnalisation qui en majorité se procurent via des crédits gagnés dans le jeu selon vos prouesses mais pas seulement, on retrouve encore une fois des achats intégrés, rassurez-vous rien n’est obligatoire mais ça devient agaçant de toujours avoir l’impression d’avoir un marché in-game dans tous les jeux. Où est l’époque où le jeu qu’on achetait, était complet. Enfin bref évidemment libre à chacun de passer à la caisse pour se doter d’une moto plus flashy, d’une veste fluo. Cependant les fans du jeu seront très vite tentés par les DLC qui ajouteront bon nombre de circuits pour découvrir toujours plus de lieux magnifiques.

On finira par quelques mots sur l’éditeur de niveaux qui, une fois maîtrisé réveillera les esprits pervers qui sommeillent en nous, avec plus de 8000 éléments disponibles pour faire souffrir motos et pilotes !