Ms. Germinator

 

Ms.Germinator est tout simplement la suite de Germinator qui a relancé les jeux à bubulles sur Vita et PS3.

Une histoire de germes

Ms. Germinator reprend le principe de son prédécesseur, c'est à dire, désinfecter des objets du quotidien de toutes bactéries grâce à des germes qu'il faudra accumuler jusqu'à les faire exploser et ainsi nettoyer l'écran. Timing serré comme à chaque fois et réflexes seront nécessaires dans cette suite au niveau encore plus élevé.

Pour cette suite, nous avons le droit de rencontrer madame Germinator qui nous aiguillera tout au long des niveaux et menus.

Et c'est réparti de plus belle pour des niveaux casse tête où dextérité, précision et réflexion seront mis à rudes épreuves.

Au niveau des contenus, on est encore une fois gâté. 75 niveaux pour le mode campagne, le même nombre en mode puzzle.

La difficulté des casses-tête proposés dans le mode campagne augmentent au fur et à mesure, les germes évoluant, entre les explosifs, les frigorifiants et bien d'autres encore.

Le mode Duel, en écran splitté sur PS3, contre l'I.A. ou un autre joueur, et contre l'I.A. uniquement pour la Vita, oppose deux joueurs sur deux tableaux différents.

Le mode arcade est un niveau dans lequel les bactéries apparaissent continuellement et il ne faudra pas se laisser déborder pour ne pas voir l'écran game over s'afficher.

Dans le mode puzzle éparpillé sur pas moins de 75 niveaux, il faudra trouver la bonne stratégie et utiliser correctement le peu de germes mis à dispositions pour finir l'écran. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y en des tordus.

Enfin le mode challenge est un mode dans lequel seront mis régulièrement de nouveaux niveaux à dispositions des joueurs. On attend de voir. .

 

 

 

Gameplay

Pour les deux consoles, un gameplay classique et simple, au joystick et touches est disponible. Sur la PS3, aucun souci particulier rencontré avec ce type de gameplay. Il faudra être juste et précis. D'ailleurs, sur PS3, la possibilité de jouer avec le Move ne permet pas de jouer avec une grande précision.

Pour la Vita, jouer avec l'écran tactile peut s'avérer un atout même s'il faudra quand même garder une main sur une gâchette pour déclencher certaines actions.

Pour les deux consoles, en tout cas, il faudra être rapide et efficace.

 

Graphismes et sons

Sur PS3 comme sur PSVita, les graphismes sont identiques, chaque niveau étant composé d'un "cadre" composé d'un côté de la jauge de puissance être l'autre des germes  qui suivent (suivant le mode de jeu) et un backdrop plutôt cartoonesque représentant des lieux du quotidien bourrés de bactéries comme la cuisine, ou le jardin.

Les germes et les bactéries ont des mimiques attachantes. On reste dans des animations très simples, et le tout sans ralentissements et toujours lisibles alors qu’à certains moments, il y a énormément d'éléments affichés à l'écran.

Pour la partie son, les bruitages sont un peu répétitifs et les musiques plutôt redondantes, mais ce style de jeu ne se juge pas à sa bande son.

 
Trailer de lancement